Tutoriel : Diriger la pose de votre modèle.

Ce tutoriel est en rapport avec le stage du même nom (voir la rubrique "Stages et workshops".

Pourquoi poser le sujet ?

La direction de modèle en photographie

Les appareils photo actuels sont devenus tellement perfectionnés qu'ils permettent à tout le monde de réussir de bonnes photos sur le plan technique. Deux choses permettent cependant au photographe expérimenté de faire la différence : la gestion de la lumière et la pose du sujet. Ces deux choses sont indépendantes du boîtier.

La pose sur le vif (non préparée) suppose une personne qui ne sait pas qu'elle est photographiée : cela ne peut pas être le cas en studio. Bien sûr, si vous faites appel à un modèle expérimenté, il saura prendre une pose naturelle sans indication de votre part. Mais nous ne photographions pas que des modèles expérimentés.

La personne photographiée peut difficilement se rendre compte de ce qui ne va pas dans sa pose, à moins, je le répète, qu'il s'agisse d'un modèle expérimenté. Étant positionné en face du sujet, le photographe est le mieux placé pour repérer les mauvaises positions et les corriger. Le photographe qui veut faire des photos en studio se doit donc d'apprendre à poser ses sujets. Ce n'est pas si compliqué et cela commence par la connaissance des pièges à éviter. Ce tutoriel en liste quelques uns. Il est évident que, plus le plan est large, plus la pose est difficile à obtenir : dans un portrait en pied on doit poser tout le corps.

Les conseils que vous trouverez dans ce tutoriel vous seront utiles réaliser des photos posées, en studio ou en extérieur. Il y a toujours un moment où on doit oublier le "sur le vif" pour construire la photo en collaborant avec le modèle.

Vous allez sûrement constater que les conseils qui suivent prennent le contre-pied de la plupart de ceux que vous trouverez sur Internet. C'est tout simplement parce qu'ils se placent dans des contextes différents : il n'y a pas grand chose de commun entre les photos de famille (ou prises lors de soirée entre amis) et les photos faites en studio.

 

Photos de famille, photos entre amis
ou reportages (mariages par exemple)
Photos en studio, séance privées, etc.
  • Le photographe passe en général un long moment (soirée complète, après-midi, etc.) avec les personnes présentes et est libre de faire des photos de temps en temps.
  • On a rarement plus de 2 heures pour boucler une séance, maquillage compris.
  • Dans l'ambiance générale le photographe peut facilement se faire oublier.
  • Avec deux ou trois personnes dans le studio, il est difficile pour le photographe de se faire oublier.
  • Les personnes sont détendues et ont quelque chose à faire même si ce n'est que de parler entre elles.
  • Les personnes sont mal à l'aise et n'ont rien d'autre à faire que d'être photographiées.
  • On s'intéresse à la fabrication de souvenirs, pas spécialement à la sophistication des images.
  • Le travail en studio implique une certaine rigidité, en particulier en ce qui concerne la position du sujet par rapport aux sources de lumières.

Portrait ou photo de mode ?

La finalité de la photo influence également la façon dont vous aller poser le modèle.

Dans le cas d'un portrait, toute l'attention doit porter sur la personne elle-même, et cela doit se sentir dans l'image finale. On s'attachera donc à rechercher une expression "vraie", qui ne fasse pas posée. On éliminera tout accessoire qui ne correspondrait pas à la personnalité du modèle. Certains photographes vont même jusqu'à mettre le sujet torse nu pour un portrait tête-épaule afin que aucun vêtement ne soit visible dans l'image. Le cadrage doit se faire en considérant le visage comme centre d'intérêt principal de l'image. La pose sera choisie pour valoriser ce visage : visage de face ou de profil ? et dans ce cas, quel profil ?

En photo de mode, le sujet devient le vêtement, des bijoux, une coiffure, etc. Le cadrage sera construit dans cette optique, à partir de réflexions du genre : quel est le vêtement à photographier (le haut, le pantalon, la robe complète) ? La ceinture doit elle être vue ? Les chaussures sont elles à inclure dans le cadre ? La lumière sera construite également en fonction de la tenue à photographier : faut-il faire ressortir la texture ? Le vêtement a-t-il des plis, des reflets ?

Quelques trucs à connaître pour diriger le modèle.

  • Orientation du visage.

    Très peu de visages supportent d'être photographiés de face. La plupart ont des dissymétries qui passent inaperçues dans la vie ou sur une photo de trois quarts mais qui sont mises en évidence dans une photo de face. Beaucoup de gens par exemple ont un sourcil plus haut que l'autre. Quelquefois c'est un œil plus gros ou tout au moins plus ouvert. Le nez ou le menton ne sont pas toujours bien dans l'axe, etc.
  • Orientation des épaules.

    Ce tutoriel vous aidera à améliorer la pose des modèles que vous photographiez. L'orientation des épaules doit être adaptée à votre modèle.
  • Quelques trucs au sujet des mains.

    Face à un appareil photo la plupart des gens ne savent pas quoi faire de leurs mains. Bien entendu le photographe n'est pas obligé de montrer les mains : avec un cadrage serré on peut très bien les exclure de l'image. Cependant les mains peuvent apporter beaucoup à l'ambiance de la photo, c'est dommage de se priver de cet avantage.
  • Les appuis.

    On parle d'appui lorsque une partie du corps est appuyée sur une autre. Le cas le plus courant est celui de la tête appuyé sur une main. Pour la photo, l'appui doit être simulé. Un vrai appui déforme la peau et peut même créer des traces blanches qui mettront plusieurs minutes à disparaître.
  • Les membres.

    Il faut surtout éviter que des membres ou des sections de membres (avant bras, cuisse...) soient dirigés vers l'appareil photo. La perspective provoquerait alors une déformation vraiment horrible.
  • Trucs et astuces.

    C'est le photographe qui doit s'assurer que la pose de son modèle est correcte et en particulier, repérer les petites erreurs qui peuvent gâcher un portrait : une main mal placée, un appui trop marqué, une pose trop statique, etc. Cette série de diptyques vous montre, sur l'image de gauche, un défaut courant et, sur l'image de droite, comment le corriger.
  • Autres trucs et astuces.

    Une série de diptyques, montrant, sur la partie gauche, un epose à améliorer, et sur la partie droite la même pose une fois les corrections effectuées.

La loi européenne sur les cookies nous oblige à informer nos visiteurs que, comme la plupart des sites internet, nous utilisons des cookies et traceurs. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos.