Votre cheminement :

Alain Pré PhotographiesAccueil
Articles divers, livres, projets photographiques... {$pageTxt}. Articles divers, livres, projets ph...

Zoom sur...

Le calendrier miniature de Tatsuya Tanaka.

L'artiste japonais Tatsuya Tanaka (photographe et directeur artistique) s'est imposé le défi de créer chaque jour une scène en miniature, qu'il photographie ensuite. Le résultat est une série de calendriers pleins d'humour et d'inventions.

 

 

 

Articles divers, livres, projets photographiques... (page 1).

Projets photographiques
Projets photographiques à connaître

Des projets photographiques intéressants, originaux ou particulièrement esthétiques. Les auteurs sont des photographes ou des directeurs artistiques en provenance du monde entier.
Livres sur la photographie
Quelques livres en rapport avec la photographie

Cette rubrique pourrait être beaucoup plus étoffée mais des livres seront régulièrement ajoutés.
Articles divers, coups de gueule, etc.
Articles divers, réflexions, coups de gueule, etc.

Quelques petits articles difficiles à classer : coups de gueule, avis personnels, mises au point, etc. Mais toujours relatifs à la photographie.

Les articles du moment.

Suggestions aléatoires de quelques pages à parcourir pour passer le temps...

  • Beth Moon.

    Beth Moon.
    La photographe américaine Beth Moon photographie la nature en noir et blanc. Ses images superbes font penser à des gravures à l'encre de chine. Nous présentons ici trois de ses principaux projets (Portraits of Time, Savage Garden et Diamond Nights) mais son site internet mérite une visite.

  • Bill Gekas.

    Bill Gekas.
    Moyennant des tenues à la mode du XVIIème et une bonne dose de savoir-faire, Bill Gekas réalise des portraits d'enfants à la manière des peintres : Velasquez, Vermeer, etc. Certaines de ses photos sont des copies d'un tableau précis (pose, vêtements, décor) ; pour d'autres la ressemblance avec un tableau particulier n'est pas nette, mais l'aspect de la photo rappelle incontestablement le style d'un peintre.

  • Blake Little.

    Blake Little.
    Une série de photos étonnantes que celles du photographe américain Blake Little : il recouvre entièrement le corps de ses modèles avec du miel avant de les photographier. Il obtient des nus dégoulinants et ambrés. Ce projet est nommé "Preservation" et a été publié dans un livre du même nom.

  • En photographie, la technique "blow job" a été pratiquée par plusieurs photographes. Il s'agit de réaliser un portrait alors que le modèle reçoit un violent courant d'air en plein visage. Le résultat est spectaculaire. Nous présentons ici les travaux de trois photographes ayant expérimenté la photo "Blow Job" :

  • Christel Jeanne.

    Christel Jeanne.
    « Les fruits de mon imagination » : un projet personnel de Christel Jeanne. Pendant dix ans cette photographe a découpé, assemblé des fruits pour constituer des animaux un peu bizarres certes mais qui évoquent sans ambiguïté des animaux réels. Elle photographie ensuite ces créations sur un fond blanc, avec son Hasselblad argentique. On voit ainsi une fraise-poisson, un citron-escargot, une tomate-coccinelle ou encore un citron-oiseau.

  • Client ou modèle ?

    Client ou modèle ?
    Depuis quelques années, et plus particulièrement depuis la démocratisation d'Internet et des réseaux sociaux, il semblerait que tout le monde ou presque soit modèle photo. Il faut dire aussi que tout le monde ou presque est devenu photographe. Néanmoins, être modèle photo correspond à quelque chose de très précis et ne pas le savoir peut entraîner des malentendus gênants. Pour faire le point sur le sujet, cet article fait ressortir les différences entre la pose en tant que client (quelqu'un qui souhaite avoir des photos), la pose en tant que modèle, et la collaboration (pratique très courante dans le milieu non professionnel).

  • Cristina Guggeri.

    Cristina Guggeri.
    L'artiste graphiste italienne Cristina Guggeri a créé toute une série de photo-montages montrant les personnalités importantes de notre planète sur leur trône. Bien entendu on ne parle pas du trône au sens original ou royal du terme mais bien des toilettes. Les images sont très bien faites, depuis l'expression "concentrée" choisie pour la personne, jusqu'au choix du décor : très victorien pour la reine d'Angleterre, aux couleurs assorties pour le DalaÏ Lama, etc.

  • Le projet “DeepDream”.

    Le projet “DeepDream”.
    « DeepDream », qui pourrait se traduire en français par « rêve profond », est un projet initié par Google dans le cadre de l'intelligence artificielle et plus précisément de la reconnaissance de formes et de l'apprentissage automatique (DeepLearning). Le programme, encore en phase béta, est capable d'identifier dans une image les formes qu'il a appris à reconnaître, et à renforcer cette ressemblance. Si par exemple un nuage fait un peu penser à un chien, le programme DeepDream va renforcer cette ressemblance en accentuant les yeux ou en ajoutant une texture rappelant le pelage de l'animal. Il en résulte des images très psychédéliques, qui semblent dessinées ou peintes sous l'emprise d'une drogue hallucinogène et qui rappellent fortement l'ambiance des rêves, voire des cauchemars.

  • “Errance” de Raymond Depardon.

    “Errance” de Raymond Depardon.
    Le livre « Errance » de Raymond Depardon : une série de photos en noir et blanc, accompagnées d'un texte décrivant la démarche de l'auteur. D'une grande homogénéité entre elles, les photos montrent des lieux vides, avec tout au plus une présence humaine lointaine (une silhouette à peine visible) ou une voiture qui passe. Raymond Depardon est cinéaste et photographe. A coté de son travail de reporter, il a réalisé de nombreux projets personnels. « Errance » est l'un d'eux, exposé et publié sous forme d'un livre aux éditions Seuils (collection Points).

  • Edward Burtynsky.

    Edward Burtynsky.
    Voici comment Burtynsky présente sont propre travail : "La nature transformée par l'industrie est un thème prédominant dans mon travail. Afin de rendre ces idées visibles je cherche des sujets riches en détails et dont l'ampleur parle d'elle même. Chantiers de recyclage, résidus miniers, carrières et raffineries, etc. sont des endroits éloignés de nos paysages courants, mais nous bénéficions tous les jours de leur production. Ces images sont conçues comme des métaphores du dilemme de notre existence moderne : nous avons le désir d'améliorer notre bien-être, mais nous savons, consciemment ou inconsciemment, que le monde souffre de notre succès. Cette contradiction entre notre dépendance à l'égard de la nature pour fournir les matériaux de notre consommation, et notre préoccupation pour la santé de notre planète, nous met mal à l'aise. Pour moi, ces images agissent comme des miroirs de notre temps."

La loi européenne sur les cookies nous oblige à informer nos visiteurs que, comme la plupart des sites internet, nous utilisons des cookies et traceurs. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos.