Le déclenchement d'un flash.

Javascript n'est pas activé sur votre navigateur : les animations ne fonctionneront pas

Nous allons aborder ici les notions relatives au déclenchement du flash : au premier rideau, au second rideau, vitesse de synchro flash, etc.

Pour bien comprendre ce que nous allons dire, il faut se remettre en mémoire le fonctionnement d'un obturateur à rideaux. Ce type d'obturateur équipe tous les appareils photo réflex. Quand on appuie sur le déclencheur, un premier rideau découvre le capteur et après le temps d'exposition choisi, un second rideau vient recouvrir le capteur mettant ainsi fin à l'exposition de ce dernier à la lumière. Voir les animations en fin de l'article.

Le flash et l'exposition.

Les rideaux sont des accessoires mécaniques et nécessitent donc un certain temps pour se déplacer, de l'ordre du centième de seconde. Le flash quant à lui, est un composant beaucoup plus rapide : un éclair de flash dure environ 1 millième de seconde.

Cette remarque nous amène à une première déduction : dans un environnement sombre (en intérieur, dans une pièce peu éclairée), le temps de pose (la vitesse) n'influencera pratiquement pas l'exposition car le capteur ne recevra de la lumière que pendant la durée de l'éclair. L'exposition pourra être ajustée en réglant l'ouverture du diaphragme, la sensibilité ou en faisant varier la puissance du flash.

Si le flash est utilisé avec une lumière ambiante non négligeable, les choses se compliquent car le temps de pose n'influencera l'exposition que par rapport à la lumière ambiante alors que l'ouverture et la sensibilité joueront aussi bien sur la lumière ambiante que sur la lumière du flash.

La vitesse de synchro flash.

L'éclair doit être déclenché à un moment où le capteur est entièrement découvert. Il est facile de comprendre que, si l'un des rideaux est encore à mi-chemin, son ombre se verra sur la photo.

La « vitesse de synchro flash » est définie comme étant la vitesse maximale à laquelle on peut utiliser un flash. Elle découle directement du principe de fonctionnement de l'obturateur à rideaux. Elle est de l'ordre du 1/125ème ou du 1/250ème de seconde sur la plupart des appareils photo modernes. Reportez vous à la notice de votre appareil et si celle-ci a disparu, sachez que vous ne prenez pas de risque jusqu'au 1/125ème de seconde.

Vous pouvez facilement faire le test vous même avec le flash intégré de votre boitier. Choisissez un emplacement sombre, sélectionnez une vitesse élevée, par exemple 1/500ème de seconde et activez le flash. Vous obtiendrez une photo ne comportant qu'une bande correctement exposée, le reste étant fortement sous-exposé, ou même totalement noir.

Pour mieux comprendre, vous pouvez regarder cette animation qui montre ce qui se passe au delà de la vitesse de synchro flash.

Vitesse de synchro flash dépassée
Exemple d'une photo prise au flash
avec une vitesse de prise de vue trop élevée
et en tout cas supérieure à la vitesse de synchro flash.

Déclenchement du flash sur le premier ou sur le deuxième rideau.

L'instant précis où le flash est déclenché est important pour le rendu de la photo, particulièrement s'il y a des éléments mobiles et lumineux dans l'image ou si la lumière ambiante est non négligeable.

Le flash peut être déclenché sur le premier rideau ou sur le deuxième rideau :

  • Sur le premier rideau, c'est à dire lorsque le premier rideau vient juste de terminer sa course.
  • Sur le deuxième rideau, c'est à dire juste avant que le deuxième rideau ne commence son déplacement.

Les animations présentées en fin de cet article permettent de mieux comprendre la distinction entre ces deux modes de déclenchement.

La synchronisation haute vitesse.

Il est cependant possible, avec le matériel moderne, de s'affranchir de cette limitation sur la vitesse. Cette technique s'appelle "Synchronisation haute vitesse" ou HSS (Hight Speed Synchronisation) ou HyperSync.

Elle consiste à allonger la durée de l'éclair du flash (technologie HyperSync) ou à produire une série d'éclairs successifs (HSS). Dans tous les cas la puissance du flash est réduite car diluée sur un temps plus long ou sur plusieurs éclairs.

Voir cette animation, qui illustre le fonctionnement d'un flash en synchronisation haute vitesse.

La synchronisation haute vitesse repose sur un fonctionnement du flash totalement différent, ce qui a pour conséquence les remarques suivantes :

  • Le temps de pose (la vitesse) joue sur l'exposition, comme lorsqu'il n'y a pas pas de flash.
    Avec un flash déclenché classiquement et dans une ambiance sombre, le capteur ne reçoit de la lumière que pendant la durée de l'éclair, qui est très courte et inférieure au temps de pose. En synchronisation haute vitesse la durée de l'éclair est allongée et peut devenir supérieure au temps de pose. Ce dernier redevient donc le paramètre qui détermine l'exposition.
  • Il n'y a plus de notion de premier rideau ou deuxième rideau, puisque l'éclair dure pendant toute l'ouverture de l'obturateur.
  • Le flash doit être déclenché au départ du premier rideau, en non pas à son arrivée, ni au départ du deuxième rideau. C'est pour cette raison que les boitiers ont une option "Synchronisation haute vitesse" : elle change le moment où le flash est déclenché.

Et les appareils disposant d'un obturateur central.

Un obturateur central fonctionne un peu comme un diaphragme : il est circulaire et s'ouvre depuis le centre vers les bords, pour se refermer ensuite depuis les bords vers le centre. Le pourtour de l'image est donc moins exposé que le centre (vignettage) mais comme cette distorsion est symétrique, elle n'est pas forcément gênante, beaucoup moins en tout cas que celle produite par un obturateur qui ne comporterai qu'un seul rideau.

Ce genre d'obturateur se trouve uniquement sur des appareils haut de gamme, en général moyen format.

Ces obturateurs ne présentent pas la limitation d'une vitesse maximale pour synchroniser un flash. Ils peuvent donc être utilisés avec un flash normal (non HSS) et des temps de pose cependant très courts.

Explications en animations.

Déclenchement du flash au premier ou au deuxième rideau.

  • Déclenchement du flash au premier rideau.
    C'est à dire lorsque le premier rideau a complètement découvert le capteur (ou la pellicule).
  • Déclenchement du flash au deuxième rideau.
    C'est à dire juste avant que le deuxième rideau ne commence à recouvrir le capteur.

 

Capteur d'appareil photo Capteur d'appareil photo + flash Obturateur à rideaux Obturateur à rideaux

 

La vitesse de synchro flash.

  • Temps de pose correct. La vitesse est inférieure à la vitesse de synchro flash.
    Le capteur est entièrement découvert pendant un temps plus ou moins long : on peut faire partir le flash à ce moment.
  • Temps de pose limite. La vitesse est égale à la vitesse de synchro flash.
    Le 2ème rideau part dès que le premier est arrivé à bout de course. Néanmoins le capteur reste découvert juste le temps nécessaire pour faire partir le flash.
  • Temps de pose trop court. La vitesse est supérieure à la vitesse de synchro flash.
    Le capteur n'est jamais entièrement découvert : quelque soit le moment où on fait partir le flash, seulement une partie de l'image recevra la lumière.

 

Capteur d'appareil photo Capteur d'appareil photo + flash Obturateur à rideaux Obturateur à rideaux

 

La synchronisation haute vitesse (HSS).

  • Synchronisation du flash en technologie HSS.
    Plusieurs éclairs successifs sont déclenchés pour illuminer le capteur pendant toute la durée de déplacement des rideaux.
  • Synchronisation du flash en technologie HyperSync.
    La durée de l'éclair est allongée pour illuminer le capteur pendant toute la durée de déplacement des rideaux.

 

Capteur d'appareil photo Capteur d'appareil photo + flash Obturateur à rideaux Obturateur à rideaux

 

Réactions des internautes.

Jak Ez
Jak Ez Sympa l'animation "Vitesse supérieure à la vitesse de synchro flash". Au niveau des illustrations, ce serait également intéressant d'illustrer concrètement la différence entre déclenchement au premier ou second rideau sur un sujet en mouvement. cf ici un déclenchement au second rideau. On enregistre le mouvement du modèle, et le flash le fige à la fin de sa course : https://www.facebook.com/loeildejakez/posts/799654106751009
Alain Pré
Alain Pré C'est vrai mais à l'heure actuelle, je manque de photos pour illustrer ça.
Il faudrait en fait la même scène prise une fois au premier rideau et une autre fois au second.
Philippe Mahieu
Philippe Mahieu Quand je pense que mon vieux Nikon D70s avait un synchro flash à 1/500 sec ... wink

La loi européenne sur les cookies nous oblige à informer nos visiteurs que, comme la plupart des sites internet, nous utilisons des cookies et traceurs. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos.