Tutoriel : la dérawtisation
  En quoi consiste la dérawtisation ?

La dérawtisation est une opération complexe qui inclus de nombreux traitements : le dématriçage proprement dit (ou débayerisation), la transposition dans un espace colorimétrique de travail, l'application d'un profil ICC et des réglages choisis par l'utilisateur (balance des blancs par exemple), etc.

Voyons un peu plus en détail ce qui se passe pendant la dérawtisation. Il faut pour cela s'intéresser au capteur lui-même. Ce dernier est composé de microscopiques éléments photosensibles au rouge, au vert ou au bleu. Ces éléments sont rangés de la façon suivante :

Capteur APN

On voit que les éléments sensibles au vert sont deux fois plus nombreux que ceux qui sont sensibles au rouge ou au bleu. Cette disposition a été choisie parce qu'elle se rapproche de la sensibilité de l'œil humain qui est beaucoup plus sensible au vert qu'aux autres couleurs.

Le dématriçage.

Le dessin ci-dessous illustre, de façon schématique, ce qu'est le dématriçage.

Dématriçage

Chaque logiciel de dérawtisation a sa propre technique pour réaliser le dématriçage et c'est un secret jalousement gardé. En effet, le bon rendu des couleurs est directement lié à la qualité de ce traitement.

L'opération n'est pas simple car en JPG chaque pixel est composé de trois couleurs, alors que sur le capteur on a vu que les éléments sensibles au vert étaient plus nombreux.

  • Il faut donc trouver une logique pour mélanger les couleurs d'origine, en considérant que, comme nous l'avons vu, le capteur comporte plus de vert, alors que le format JPG est composé de pixels qui comportent tous une composante rouge, une composante verte et une bleue.
  • Il faut ensuite transformer des informations codées sur 14 bits en informations codées sur 8 bits. Autrement dit passer 16384 nuances différentes pour chaque couleur (rouge, vert et bleu) à seulement 256 nuances possibles en format JPG.
    Certains capteur délivrent un signal sur 12 bits seulement, soit 4096 nuances pour chaque couleur rouge, vert ou bleu mais il faut dans tous les cas ramener cette information à 256 niveaux.

Transposition dans un espace colorimétrique de travail.

Le format JPG ne stocke pas de vraies couleurs, mais seulement la valeur des couleurs de base : rouge, vert et bleu. Il faut donc mélanger ces couleurs de base pour obtenir la vraie couleur. C'est le rôle de l'espace colorimétrique d'indiquer comment doit être fait ce mélange.

Les espaces de travail courants sont essentiellement :

  • sRGB : le plus standard et reconnu par tout le monde. Il souffre de faiblesses dans le rendu des couleurs les plus saturées.
  • Adobe RGB : plus étendu, il traduit mieux les couleurs saturées. Mais comme il est mal reconnu par la plupart des périphériques, il faut souvent le convertir en sRGB avant l'affichage.
  • Espaces spécifiques à un constructeur comme le Nikon RGB.

Application du profil ICC de l'appareil photo.

Rien n'est parfait, et les appareils photo numériques pas plus que le reste. Un capteur peut par exemple avoir tendance à renforcer le rouge au détriment des autres couleurs de base. Il faut alors corriger cette dominante ; c'est le rôle du profil ICC de l'appareil.

Application des réglages choisis par l'utilisateur.

Avant de prendre une photo vous avez affiché certains réglages sur le boitier : balance des blancs, sur ou sous exposition, rendu des couleurs (neutre, pastel, couleurs vives, etc.) Si vous avez fait le choix du tout automatique, c'est le boitier qui définit ces valeurs mais dans tous les cas, ces paramètres influencent le résultat.

Le format RAW n'est influencé que par les réglages physiques de l'appareil : l'ouverture, la vitesse, la mise au point (les paramètres qui existaient déjà en argentique). Les fichiers JPG ou TIF quant à eux, sont impactés par TOUS les réglages que vous savez pu faire (ou que l'automatisme à fait). Pour cette raison, les formats JPG et TIF ne pardonnent pas les erreurs de la prise de vue.

La loi européenne sur les cookies nous oblige à informer nos visiteurs que, comme la plupart des sites internet, nous utilisons des cookies et traceurs. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos.