Tutoriel : la dérawtisation
  La nécessité de la dérawtisation.

Nous voyons donc que la dérawtisation est une opération absolument nécessaire en photo numérique puisque les capteurs nous donne un format non standard et quasiment inutilisable pour la présentation ou l'impression des photos. Les appareils photo d'entrée de gamme, comme les compacts, délivrent directement des photos au format JPG mais c'est simplement parce que la dérawtisation est faite en interne et en automatique. Les appareils plus haut de gamme propose le choix entre le format RAW ou le format JPG, et souvent aussi le format TIF. Dans ces deux derniers cas (JPG et TIF) la dérawtisation est faite en interne exactement comme dans le cas d'un appareil photo compact.

Il convient de distinguer la dérawtisation de la retouche. Il s'agit bien de deux traitements informatiques qui s'appliquent à des images mais qui n'ont rien à voir entre eux. La retouche regroupe des opérations telles que le nettoyage de l'image (retrait des tâches sur le ciel ou le fond), l'effacement des défauts sur un visage (boutons, rougeurs...), l'accentuation de l'éclat des yeux et de la rougeur des lèvres, ainsi que d'autres traitements plus lourds comme le lissage de peau.

La dérawtisation est une opération indispensable. La retouche est optionnelle, voire inutile suivant le type de photos.

La dérawtisation par le boitier ou en post-production.

La dérawtisation par le boitier a le mérite d'être simple et rapide : vous récupérez votre photo directement en sortie de l'appareil, et en JPG. Un autre avantage est que les fichiers JPG sont beaucoup moins volumineux que les RAW : vous pourrez donc stocker beaucoup plus de photos sur votre carte mémoire.

Bien entendu il y a un inconvénient majeur à cette solution : si vous avez fait une erreur dans le réglage du boitier, le JPG sera généré avec cette erreur. Le cas le plus courant est une erreur sur la balance des blancs. Il sera alors délicat de corriger cette erreur sur le format JPG, et dans tous les cas, cela aura pour conséquence une dégradation de la qualité de l'image.

Au contraire, sur un fichier RAW, les ajustements de l'exposition, de la balance des blancs, du contraste, etc. n'altèrent pas la qualité de l'image finale. Vous pouvez donc corriger dans une large mesure les erreurs de la prise de vue.

Dérawtisation par le boitier
Dérawtisation réalisée en interne par l'appareil photo
Dans le cas d'un compact c'est la seule possibilité.

 

Dérawtisation par le boitier
Dérawtisation réalisée en post-traitement avec un logiciel de dérawtisation

La loi européenne sur les cookies nous oblige à informer nos visiteurs que, comme la plupart des sites internet, nous utilisons des cookies et traceurs. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos.