Le filtre polarisant.

Filtre polarisant

Le filtre polarisant est un accessoire indispensable, particulièrement pour les photos de paysage. Il améliore en effet considérablement le rendu du ciel. Il est très utile aussi pour supprimer les reflets sur l'eau ou sur une vitre (vitrine, fenêtre...).

Une fois vissé sur l'objectif, le polarisant comporte une bague qu'il faut tourner en regardant dans le viseur. L'effet est spectaculaire : on voit le ciel s'assombrir ou les reflets disparaître.

L'effet est cependant fortement dépendant de la direction de la lumière. Pour que l'efficacité soit maximale, le soleil doit se trouver à 90° par rapport à l'axe de l'objectif. Ce sera le cas lorsque le soleil est au zenith. Si le soleil est plus bas, le photographe devra veiller à avoir le soleil sur le coté.

Il faut également garder à l'esprit que le filtre polarisant absorbe beaucoup de lumière (entre 1IL et 2IL). Il sera donc gênant dans les conditions de faible luminosité.

Pour réaliser les photos qui servent d'exemples à cet article, je me suis dirigé vers le musée Confluence, car je savais que j'allais trouver à cet endroit des réflexions de toutes sortes : métalliques, sur de l'eau, des vitres, etc.

Effet du filtre polarisant sur le ciel.

La luminosité du ciel est toujours plus importante que celle du sol et cet écart de luminosité dépasse souvent les possibilités des capteurs. Le photographe doit donc faire un choix : exposer correctement le ciel en risquant d'avoir un sol très sombre, ou bien exposer correctement le sol mais en surexposant le ciel.

Le filtre polarisant, en diminuant la luminosité du ciel, réduit cet écart de luminosité entre ciel et sol.

Sur les exemples ci-dessous, les photos de gauche sont réalisées sans filtre polarisant, ou tout au moins avec un filtre polarisant réglé pour un minimum d'effet. Les photos de droite ont été réalisées avec un polarisant réglé pour un effet maximum. Les différences sont très nettes :

  • Avec un polarisant, le ciel est d'un bleu plus saturé et plus profond, ce qui fait nettement ressortir les nuages.
    On note cependant que l'effet est plus fort sur la droite de la photo. C'est assez normal, l'effet polarisant est sensible à l'angle du soleil.
  • Le sol est plus clair. En examinant les exifs, on voit que l'automatisme de l'appareil a corrigé l'exposition : le temps de pose a été en général multiplié par 2. C'est tout à fait logique : puisque le ciel a été assombri, l'automatisme à compensé en augmentant le temps de pose. Du coup le sol ressort plus clair, la photo plus équilibrée.

En cliquant sur l'une des deux premières images et en faisant défiler vous verrez une troisième image. Elle a été réalisée avec le filtre polarisant mais sans que les paramètres d'exposition ne soient changés par rapport à la photo prise sans filtre (exposition en mode manuel). On constate alors que le polarisant à seulement assombri le ciel, l'effet constaté sur les nuages et sur le sol est dû à la correction d'exposition qu'il a été possible de faire avec un ciel plus sombre.

Images obtenues sans filtre polarisant (°)

Images avec un filtre polarisant réglé pour un effet maximum

Sans filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/400 - F/11
 
Avec filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/200 - F/11
 
Sans filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/400 - F/11
 
Avec filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/200 - F/11
 
Sans filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/500 - F/11
 
Avec filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/320 - F/11
 

Effet du filtre polarisant sur une surface liquide.

On voit nettement sur les photos ci-dessous que les reflets empêchent de voir le sol sous la flaque. Avec un filtre polarisant, ces reflets sont éliminés et le sol est visible. On constate aussi que l'effet est plus sensible au premier plan que vers le fond de la plaque : là aussi l'angle entre la direction de la lumière et l'axe du photographe entre en ligne de compte.

Sans filtre polarisant (°)

Avec filtre polarisant

Sans filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/250 - F/11
Avec filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/200 - F/11

Effet du filtre polarisant sur une surface vitrée.

Les surfaces vitrées sont particulièrement ennuyeuses lorsque on souhaite photographier ce qu'il y a derrière. En effets, les reflets sont souvent si importants qu'ils annulent totalement la transparence de la vitre.

Dans l'exemple ci-dessous, une affiche publicitaire a été photographiée à travers la vitre du panneau et celle de l'abri de bus. Sur la première photo, réalisée sans filtre, la vision de l'affiche est fortement perturbée par le reflet du ciel et du décor située en arrière (en l'occurrence une voie rapide et un pont de chemin de fer). On voit très bien également la voiture arrêtée au feu, juste derrière le photographe.

Le polarisant utilisé pour la deuxième photo a supprimé pratiquement tous les reflets. Ceux-ci sont cependant encore légèrement visibles sur les parties noires de l'affiche.

Sans filtre polarisant (°)

Avec filtre polarisant

Sans filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/250 - F/13
Avec filtre polarisant
EXIF : 400ISO - 1/250 - F/13

Effet du filtre polarisant sur d'autres reflets.

La nature de la surface réfléchissante entre en ligne de compte. Les reflets métalliques par exemple ne sont pas réduits par le filtre polarisant. Sur cet exemple, les reflets se produisent sur une surface peinte : le polarisant a une certaine efficacité. Le reflet ici était dû au flash.

On voit sur la première image, réalisée sans flash, que la structure au premier plan est très sombre (le "O" de Only Lyon). Pour avoir le premier plan correctement exposé, il a été pertinent d'ajouter un petit coup de flash. Mais ce dernier a provoqué des reflets sur la surface lisse (image n° 2). Le filtre polarisant permet de conserver l'avantage du flash tout en réduisant les reflets (image 3). Et par ailleurs son effet sur le ciel est plutôt sympa.

Sans filtre polarisant (°)

Avec un éclairage supplémentaire (flash)

Avec flash et filtre polarisant

Sans filtre polarisant Avec filtre polarisant Avec filtre polarisant

Comment choisir un filtre polarisant ?

Le diamètre.

Le premier critère sera bien sûr le diamètre : il doit être identique à celui de votre objectif. En principe le diamètre de l'objectif est indiqué sur celui-ci.

Si vous avez plusieurs objectifs, il est fort probable qu'ils seront de diamètres différents. Vous serez donc contraints d'acheter plusieurs filtres. Certains achètent un seul filtre, du diamètre le plus grand et utilisent ensuite des bagues d'adaptation en fonction des diamètres de leurs objectifs. Cette solution est plus économique seulement si vous avez au moins 3 objectifs de diamètres différents.

Principaux diamètres d'objectifs pour les appareils photo réflex. Les valeurs extrêmes (46mm et supérieures à 77mm) sont quand même rares :
46mm - 52mm - 55mm - 58mm - 62mm - 67mm - 72mm - 77mm - 82mm - 86mm - 95mm - 105mm

Diamètre de l'objectif = 52mm   Diamètre de l'objectif = 77mm   Diamètre de l'objectif = 67mm   Diamètre de l'objectif = 52mm  

Le type de polarisant : linéaire ou circulaire ?

Il existe deux types de filtres polarisants : les linéaires et les circulaires. Choisissez impérativement un filtre polarisant circulaire car ils ne perturbent pas le fonctionnement de l'auto-focus. De toute façon je crois que, aujourd'hui, on ne trouve plus que des filtre circulaires dans le commerce. Soyez vigilants s'il s'agit d'un achat d'occasion.

L'épaisseur.

L'épaisseur du filtre est également un critère de qualité. Plus le filtre est fin, moins vous courrez de risque de créer un vignettage indésirable.

 

 

(°) Les images indiqués "sans filtre polarisant" ont en fait été réalisées avec un filtre monté sur l'objectif, mais réglé pour un effet minimal ou inexistant.

 

Réactions des internautes.

Pierre-Alain Calderara
Pierre-Alain Calderara Bonjour Alain, j'ai un filtre polarisant réglable, et j'ai beaucoup de peine à régler ce filtre parce-que on ne voit pas bien l’effet dans le viseur. Est-ce que tu à un conseil pour m'aider. Merci d'avance.
28 novembre 2017 14:05
Alain Pré
Alain Pré Tu as un appareil réflex je suppose.
Comme c'est dit dans l'article l'effet du polarisant est plus ou moins prononcé suivant la direction de la lumière. Dans certains cas (lumière de dos) l'effet est quasiment nul.
28 novembre 2017 14:07
Pierre-Alain Calderara
Pierre-Alain Calderara J'ai un 6D & un 80D canon pour bénéficier du APSC x 1.6, et le plein format pour des paysages et portrait. Merci pour ton conseil je vais essayer. Ton tutoriel est super j'ai compris plusieurs choses que je vais essayer de mettre en pratique, merci.
28 novembre 2017 16:08
Eric Klasen
Eric Klasen L'effet est maximal quand le soleil est sur le côté. S'il est dans le dos ou de face, le filtre polarisant n'aura qu'un effet très limité voire nul.
28 novembre 2017 17:17
Clarisse Tolliug
28 novembre 2017 14:16
Philippe Krib
Philippe Krib Très bien fait ton tutoriel
Merci
28 novembre 2017 15:18
Philippe Lasserre
Philippe Lasserre Très bon article Alain Pré, très clair.
28 novembre 2017 18:26
Alexis Duprot
Alexis Duprot Merci pour ce tuto Alain Pré très bien construit et les photos très explicites.
28 novembre 2017 20:31
Jak Ez
Jak Ez Merci pour ce travail bien mené et démonstratif. Je me permets une petite remarque. Tu dis que "pour que l'efficacité soit maximale, le soleil doit se trouver à 90°, donc sur le coté". Cette interprétation est trop restrictive. En effet, si le soleil est au zénith, le polarisant permettra d'assombrir le ciel au niveau de l'horizon, toutes orientations confondues : on aura alors toujours un angle de 90 % entre la source de lumière et la partie basse du ciel.

On constate plus souvent l'inverse, lorsque le soleil est bas et qu'on assombrit alors principalement la partie haute du ciel, ce qui permet de créer un vignettage naturel plutôt sympa. On le voit d'ailleurs sur tes photos du musée, en plus du dégradé horizontal qui est lui lié à l'utilisation d'une focale que j'imagine assez courte.
29 novembre 2017 17:12
Alain Pré
Alain Pré En effet, il va falloir que je précise ce point.
29 novembre 2017 19:31
Sophie Goyard
Sophie Goyard Article très intéressant, d'autant plus que je suis actuellement en quête d'un filtre polarisant.
Reste maintenant à savoir lequel choisir ?
Je sais qu'il en existe avec des repères pour orienter le filtre par rapport à la lumière, mais je ne connais pas les modèles.
Par contre, j'ignore encore quelle marque choisir...
29 novembre 2017 22:18
Jak Ez
Jak Ez Le filtre polarisant est une double vitre vissée devant l'objectif. S'il est de mauvaise qualité, il peut en faire dramatiquement chuter le piqué. S'il est trop épais, il risque d'apporter du vignettage sur les focales un peu courtes. Je connais deux marques qui font des filtres de qualité B+W et Hoya. J'ai pour ma part un Hoya Pro1 digital qui me donne satisfaction. Le repère n'a aucune importance. On tourne le filtre et on regarde dans le viseur jusqu'à avoir la densité attendue. Ce n'est pas forcément le filtrage maximal car il peut vite devenir caricatural.
29 novembre 2017 22:20
Sophie Goyard
Sophie Goyard Merci pour ces infos.
Dans la mesure où je n'ai pas de porte filtre et où je recherche du filtre vissant afin qu'ils s'adaptent à mes ND, je suppose qu'il me faut me tourner vers les Hoya.
On m'avait également parlé du Marumi Super DHG ?
29 novembre 2017 22:41
Jak Ez
Jak Ez B+W est également vissant. Je n'ai jamais essayé la marque que tu cites, donc je ne peux pas te donner un avis. Utiliser un ND derrière un polarisant, ça fait quand même beaucoup de vitres. On utilise l'un ou l'autre, rarement les 2 simultanément.
29 novembre 2017 22:46
Sophie Goyard
Sophie Goyard Pour éviter les reflets sur l'eau lors des poses longues...
29 novembre 2017 22:49
Eric Klasen
Eric Klasen Lors d'une pose longue, le reflet sera atténué par l'écume.
29 novembre 2017 22:57
Valérie Laizé
Valérie Laizé Merci bcp. Je suis une adepte du polarisant!!!
29 novembre 2017 21:39

La loi européenne sur les cookies nous oblige à informer nos visiteurs que, comme la plupart des sites internet, nous utilisons des cookies et traceurs. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos.