Tutoriel : la dérawtisation
  La réduction du nombre de bits.

Les capteurs délivrent souvent un signal sur 12 ou 14 bits. Le format JPG standard est codé sur 8 bits seulement. La dérawtisation nécessite donc une réduction du nombre de bits. Mais qu'est ce que cela signifie exactement ?

Le nombre de bits caractérise le nombre de nuances que l'on peut avoir pour chacune des couleurs de base (rouge, vert, bleu) :

  • 8 bits : 256 nuances.
  • 12 bits : 4 096 nuances.
  • 14 bits : 16 384 nuances.

Les formats RAW de la plupart des capteurs sont codés sur 12 bits ou sur 14 bits. Le format JPG, quant à lui, n'est codé que sur 8 bits. La figure ci-dessous montre ce que cela change sur un dégradé. Rassurez-vous le dessin est fortement exagéré : dans la pratique la différence n'est pas visible à l'œil.

Dérawtisation, passage de 14 bits à 8 bits

Cependant, les ajustements de luminosité, de contraste ou d'autres paramètres sont beaucoup moins destructeurs lorsqu'ils sont appliqués à l'image avant la conversion en JPG, c'est à dire sur un format RAW comportant 12 ou 14 bits. Dans Ce premier exemple, l'ajustement du contraste a été fait sur le fichier RAW, avant la conversion en JPG.

Dérawtisation, passage de 14 bits à 8 bits

 

Ci-dessous la conversion en JPG a été faite tout d'abord et l'augmentation du contraste a donc été réalisée sur une image déjà convertie en JPG. Le résultat est manifestement moins bon que dans le cas précédent.

Dérawtisation, passage de 14 bits à 8 bits

 

La loi européenne sur les cookies nous oblige à informer nos visiteurs que, comme la plupart des sites internet, nous utilisons des cookies et traceurs. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos.