Workshop photo - Intérêt du hors-champ

Le « hors-champ » est par définition quelque chose que l'on ne voit pas dans l'image. Il suscite donc l'imagination du lecteur en lui laissant deviner ce qu'il ne voit pas.

En exploitant le hors-champ, le photographe peut inciter le lecteur à se raconter une histoire, sans que cette histoire soit précisément écrite au préalable. Chaque lecteur pourra donc se raconter une histoire différente.

Orange mécanique - Stanley Kubrick
Les ombres démesurées de 4 personnages qui approchent (mais encore invisibles dans l'image) donnent à la scène un coté inquiétant.
Scène tirée du film Orange Mécanique de Stanley Kubrick.
Publicité Lévi's « Audience »
Ici c'est le regard et l'expression de ces spectateurs qui indiquent que quelque chose se passe en dehors de l'image. La seule chose que l'on devine est que cela se passe sur une scène de spectacle.
Publicité Lévi's « Audience »
« The Somnambulist » - Ralph Gibson
« The Somnambulist » - Ralph Gibson
L'ambiance inquiétante de ces deux scènes est due au fait qu'on ne voit que les mains d'une personne dont le reste du corps est invisible à l'image.
Série « The Somnambulist » de Ralph Gibson

La loi européenne sur les cookies nous oblige à informer nos visiteurs que, comme la plupart des sites internet, nous utilisons des cookies et traceurs. En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos.